Digital detox : Une semaine pour déconnecter de son téléphone

Comment ne plus être accro à son tel

Le terme « Nomophobie » ne vous parle peut être pas, mais vous êtes surement concernés, comme plus de 60% des français ! Alors qu’est ce que c’est ? Il s’agit de la contraction de « No Mobile Phobia », qui se traduit par la peur d’être sans son téléphone. Avez vous déjà remarqué combien de fois vous déverrouillez votre téléphone par jour ? A quelle fréquence ? Et combien de temps y consacrez vous durant toute une journée ? On consulterait en moyenne 221 fois notre téléphone en une seule petite journée. La moitié des français va se connecter dessus toutes les 10 minutes, pouvant consacrer à son écran en moyenne 2h par jour et 4h chez les jeunes. Ça fait quand même beaucoup, alors si vous en sentez l’envie ou la nécessité, cet article c’est : une semaine de detox avec un challenge par jour, qui ne vous fera que du bien, et je relève le défi moi aussi ! Alors ready ?

Pourquoi est il important de s’éloigner de notre smartphone ? Avec une utilisation trop importante, parfois sans s’en rendre compte, notre téléphone, peut provoquer du stress, des troubles de la concentration et du sommeil, des difficultés à retenir ce que nous lisons, des migraines, de la fatigue ophtalmique, une tendance à s’isoler, une diminution de l’estime de soi. C’est pourquoi il est important de chasser cette addiction, d’apprendre à se déconnecter et re-basculer dans le monde réel.

LUNDI : IMPOSEZ UN COUVRE-FEU ET FAITES LUI PRENDRE L’AVION !

Evidemment pas au sens propre du terme, l’idée n’est pas de lui payer des vacances au Bahamas (haha), mais qu’une fois au lit on pose son téléphone et on active le mode avion, pour ne plus être dérangé, ne plus être tenté de l’utiliser et surtout on évite les mauvaises ondes. Ou carrément on l’éteint, ou encore pire, on fait chambre à part ! Comme ça, aucune tentation de le prendre et de naviguer de réseaux sociaux en réseaux sociaux. Car le soir, allongé dans son lit, un peu fatigué on a tendance à ne pas réussir à décrocher de son téléphone et à naviguer dessus pendant de très longues minutes, sans raison particulière. En attendant on perd de précieuses heures de sommeil, en prime on gagne un bon petit mal de tête, et surtout la lumière bleu est particulièrement nocive et perturbe votre sommeil ! Le mieux reste la solution du livre.

MARDI : EMERGEZ LE MATIN SANS LUI

62% des français consultent leur téléphone (ou tablette) dès le réveil et j’avoue en faire partie. Mais maintenant que consulter votre téléphone le soir n’est plus la dernière chose que vous faites avant de vous endormir, mettez cette pratique en place le matin. Forcez vous à ne pas l’utiliser, tant que vous n’avez pas demandé à votre bien aimé comment s’est passé sa nuit, que le petit déjeuner n’a pas fini d’être englouti, que la douche n’a pas été prise, et que les dents n’ont pas été brossés. En plus j’ai remarqué, que quand je regarde mon téléphone dès le matin, ça a tendance à agresser mes yeux, me donner rapidement mal à la tête, et du coup à être plus fatiguée, voir de mauvaise humeur (sympa pour un début de journée). En bref, au réveil, se plonger directement dans le virtuel est vraiment, je trouve une mauvaise habitude et pas la meilleure façon de commencer sa journée.

MERCREDI : IL NE FIGURE PLUS A LA CARTE DU MENU DU JOUR

Bannissez ce pertubateur de votre table pendant que vous mangez, c’est justement l’occasion de passer un moment convivial avec vos proches autour d’un bon repas, il n’a absolument pas sa place ici. Il n’y a rien de plus frustrant et triste, que d’être réunis à table et que chacun soit braqué sur son écran de téléphone, comme si ce gadget et ses infos virtuelles pouvaient être plus interessants et nous apporter plus que la ou les personne(s) réelle(s) que l’on a en face de soit.

JEUDI : NE LE LAISSEZ PAS VOUS DISTRAIRE

Quand on parle à une personne avez vous remarqué cette facilité que l’on a de prendre notre téléphone et de trouver que c’est pile le bon moment pour checker ses mails, aller voir instagram, « oui oui je t’écoutes, t’inquiètes pas, tu disais ? ». Ou quand on regarde la télé, puisqu’un écran ne suffit pas, pourquoi ne pas regarder Facebook en même temps avec le téléphone, ou quand on est entrain de lire, de travailler, de faire du sport, de mettre immédiatement pause à notre activité pour ouvrir cette notification qui vient tout juste d’arriver (peut être est-ce d’ailleurs le moment pour désactiver certaines notifications?). La liste pourrait encore être longue, mais c’est là qu’on se rend compte de son addiction, quand on besoin de la présence virtuelle pratiquement à chaque instant, et qu’il est bien trop facile de se laisser distraire du réel, de l’instant présent, et de ne pas être concentré à 100% à ce qu’on fait. C’est légèrement angoissant quand même non ?

VENDREDI : NE VOUS PERDEZ PLUS SUR LES RESEAUX SOCIAUX

Quand on prend son téléphone pour répondre à un message, regarder la météo, lire un mail, entre autre prendre son téléphone pour quelque chose de bien précis, on a très souvent cette fâcheuse habitude à bifurquer instinctivement, sur les réseaux pendant de longues minutes, et faire défiler inlassablement son fils d’actualité comme des robots. Les algorithmes d’Instagram et de Facebook notamment, font qu’à chaque connexion, on voit de nouvelles publications, ce qui nous pousse à y aller encore et encore. Et c’est là qu’on se perd et qu’on perd surtout notre temps, dans le monde du réel une fois de plus.

SAMEDI : OCCUPEZ VOUS SANS LUI

Que ce soit aux toilettes, en voiture, dans les transports en commun, sur le transat au bord de la piscine, sur le canapé, en clair de partout, quoi qu’on fasse, ou dès qu’on s’ennuie un peu, la première chose qui nous vient en tête, c’est de prendre le téléphone ! Il suffit d’observer les gens autour de nous, leur nez sur le téléphone, pour se rendre compte que l’on vit dans un monde ultra connecté. Alors on oublie son téléphone pendant un moment et on fait une activité un peu plus stimulante, et comme maintenant vous ne vous laissez plus distraire par ce vilain objet, c’est presque gagné !

DIMANCHE : RETROUVEZ ENFIN VOTRE INDEPENDANCE

Ça y est, vous êtes arrivés au bout de la semaine, et votre téléphone n’est plus la prolongation de votre main (YES!), et vous n’est plus non plus en tachycardie quand votre téléphone n’a presque plus de batterie. Alors l’ultime étape sera de passer une journée sans lui, de le laisser à la maison, bien au chaud à se reposer, parce que ça se trouve que lui aussi il en a marre que vous le sollicité sans cesse et re-connectez vous à la réalité. Si vous avez réussi les six challenges précédents, celui ci ne devrait pas être si terrible qu’il en a l’air.

Je suis heureuse si j’ai pu un petit peu participer à votre déconnection virtuelle 🙂

Jolie comme toi

2 commentaires sur « Digital detox : Une semaine pour déconnecter de son téléphone »

  1. Top, j’adore ton article et je vais mettre certains conseils en pratique ! 😛 C’est vrai qu’à chaque fois que j’ai une notification, je me sens obligée de regarder ce que c’est parce que « c’est peut-être une info pour le boulot » alors que 95% du temps c’est une notif inutile ^^ » J’en ai vraiment besoin en ce moment, je croise les doigts pour arriver jusqu’à dimanche et prendre une totale indépendance ahah ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou 🙂 Merci beaucoup, je suis ravie si il peut servir 🙂 Oui c’est dingue comme on est devenu accro à tout ça, moi aussi j’en ai vraiment ressentie le besoin de couper un peu avec le téléphone ! :p

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s