Road Trip Nouvelle Zélande : 20 jours sur l’île du Sud

road trip nouvelle zelande ile du sud

Après notre road trip sur l’île du nord de la Nouvelle Zélande, nous avons, mon chéri, moi même et notre petite maison sur roue embarqué sur le ferry depuis Wellington pour rejoindre l’île du sud et ainsi continuer notre fabuleux voyage ! Dans cette deuxième partie de road trip en Nouvelle Zélande, nous avons pu découvrir plus de montagnes, plus de lacs que sur l’île du nord, et nous avons trouvé que l’île du sud se prêtait encore plus aux sports en extérieur. Dans cet article je vous propose un itinéraire de 20 jours pour découvrir, parcourir et profiter de toute l’île du sud de la Nouvelle Zélande. Nous l’avons fait avec un rythme assez soutenu, nos journées étaient bien chargées du matin au soir, mais toujours en profitant un maximum. En revanche si vous préférez vous arrêter plus longtemps dans chaque ville, éliminez certains points ou prévoyez plus de temps.

Avant de commencer la lecture de mon article, voici une vidéo de quelques instants de notre road trip sur l’île du sud, qui commence par l’embarquement sur le ferry !

JOURS 1 ET 2 : MARLBOROUGH, ET PUNAKAIKI

Si vous arrivez en ferry sur l’île du sud, depuis Wellington, vous débarquerez à Picton après trois heures de traversée. Le premier jour, vous pouvez visiter ou tout simplement observer les magnifiques vignobles de Marlborough. Et en début d’après-midi prenez la route pendant presque deux heures direction le lac Rotoiti à St Arnaud, qui fait parti du Nelson Lakes National Park; le paysage est incroyablement beau (prévoyez de rester une journée de plus si vous souhaitez faire des randonnées). Le lendemain, après 2h45 de route, vous arriverez par une impressionnante route côtière à Punakaiki. Faites une pause pour aller voir (10mn de marche) les Pancake Rocks : l’érosion a donné une forme de pile de crêpes à la roche. Evidement ça nous a donné envie, alors nous nous sommes arrêtés manger des pancakes au Pancake Rocks Café ! 😉

JOURS 3 ET 4 : FOX GLACIER ET FRANZ JOSEPH

Avant d’aller aux glaciers, nous avons fait une halte au petit village d’Okarito pour tenter d’apercevoir des kiwis (oiseaux Néo-Zélandais), malheureusement nous n’avons pas eu cette chance ! Nous ne sommes pas montés en haut du glacier de Franz Joseph, nous avons préféré faire les randonnées qui mènent au pied du glacier, et je vous conseille la « Ka Roimata o Hime Hukatere Track » (moins d’1h30 aller retour) il s’agit du sentier principal, qui part du parking, passe par la vallée glaciaire et qui dispose de la plus jolie vue sur le pied du glacier. Malgré qu’elle ne soit pas si impressionnante que ça, le glacier ayant bien fondu depuis plusieurs années, nous n’avons vu qu’un petit bout de neige, mais la balade est très sympa. Quand au Fox Glacier, nous sommes parti sur le « Te Weheka Walkaway » .

JOURS 5 ET 6 : WANAKA

Pour votre cinquième et sixième journées profitez de la jolie ville de Wanaka, que nous avons adoré !!! Tellement agréable, vous pouvez vous balader dans le centre ville, prendre une crêpe (faite par des français), faire les magasins, et surtout faire du sport ! En effet, vous pouvez partir en VTT, faire des randonnées à pied, faire du canyon et du paddle dans un cadre magnifique. Allez également voir le fameux Wanaka Tree : un arbre solitaire dans l’eau qui éveille bien les curiosités, et qui de ce fait, est énormément photographié. Nous avons dormi, en reprenant la route direction Queenstown, au free camp de Bendigo, près du lac, je vous le recommande à 1000%.

JOUR 7 : GLENORCHY

A l’extrémité nord du magnifique lac Wakatipu et à 40 minutes en voiture de Queenstown (par une des plus jolies routes de la Nouvelle Zélande, avec vue sur les montagnes et les eaux du lac), se trouve Glenorchy. Une petite localité discrète et qui offre un cadre d’une incroyable beauté ! Vous trouverez plusieurs randonnées au départ de Glenorchy, nous avons opté pour une qui part depuis le parking, et qui dure environ 1 heure, elle n’est pas longue mais je vous la recommande, nous y avons découvert des paysages tellement beaux ! A savoir, également, que le lac Wakatipu a une eau pure à 99,9%, il est donc mieux de boire cette eau plutôt que celle en bouteille, profitez en alors pour remplir vos gourdes !

JOURS 8 ET 9 : QUEENSTOWN

Réservez vos deux prochains jours pour visiter Queenstown, qui se situe aux abords du lac Wakatipu et dans un décor montagneux magique, entouré par le massif des Remarkables. Beaucoup plus visité que Glenorchy, et avec un peu trop de monde en centre ville, nous avons trouvé notre bonheur aux Onsen Hot Pools. Reculé du centre, nous avons pu profiter en toute tranquillité de la vue sur les montagnes dans un super bain chaud, ça aura été une expérience d’une heure incroyable qu’on n’oubliera pas de si tôt ! Il faut compter 87$NZ pour une personne, et 126$NZ pour deux (les bains peuvent accueillir jusqu’à 4 personnes). Profitez d’être à Queenstown pour faire de belles randonnées, le paysage, les vues, sont à couper le souffle. Queenstown, c’est aussi la capitale mondiale de l’aventure, alors une multitude de sports extrêmes est proposée : saut à l’élastique, rafting, parapente, etc.

JOURS 10 et 11 : TE ANAU ET MILFORD SOUND

La région du Fiordland, est d’une beauté sans égale et il y a des tas de choses à voir ! A commencer par Te Anau, petite ville tranquille au bord du lac, où on y trouve une agréable balade à faire tout le long. Réservez toute une journée pour aller à Milford Sound, partez tôt car la route est un peu longue (119km) et il y a beaucoup à voir durant le trajet et donc beaucoup d’arrêts et de petites randonnées à faire, et c’est très agréable de prendre le temps et faire toutes ses pauses. Arrivé sur place, il n’y a qu’un seul parking (très cher), nous nous sommes baladés à pieds, mais il est également possible de visiter Milford Sound en hélicoptère et en bateau. Si vous avez le temps, restez quelques jours de plus dans la région, pour faire la Milford Track, qualifiée de la plus belle randonnée du monde ! Le sentier se fait en 5 jours pour parcourir ses 54km. Pensez simplement à réserver votre pass Great Walks.

JOURS 12 ET 13 : PENINSULE D’OTAGO ET CLYDE

Pour vous rendre sur la Péninsule d’Otago, je vous conseille de prendre la route des Catlin’s (Southern Scenic Road), un peu plus longue mais elle offre de magnifiques paysages. Dans un premier temps partez à la rencontre des lions de mer (famille des otaries) sur la plage de Sandfly Bay avec ses belles dunes de sable. Puis dans l’après midi, rendez vous sur la plage des Moeraki Boulders, pour observer ces drôles de rochers à la forme bien ronde. Sachez qu’ils attirent beaucoup de monde, la plage est plutôt très touristique. Le lendemain, remontez dans le centre de l’Otago, direction la ville de Clyde, où vous trouverez le départ du sentier de l’Otago Central Rail Trail, une ancienne voie ferrée.

JOUR 14 : PUKAKI

Le quatorzième jour découvrez Pukaki et son magnifique lac turquoise. Ce ne sont pas les photos qui rendent cet effet là, il est réellement turquoise et c’est une merveille à voir. Sa couleur s’explique par la présence de minéraux issus des glaciers de la vallée de Mont Cook. Une des plus belles vues sur le lac que nous ayons pu voir, avec Mt Cook en arrière plan, est située sur le parking de l’office du tourisme (photo 3). Nous n’avons trouvé qu’un seul camping gratuit pour les non selfs contained, et l’un de ceux que nous avons préféré : Lake Poala Campsite. Un peu reculé, il offre un super paysage paisible pour finir la journée, passer la soirée et se réveiller le matin avec de superbes couleurs, face à un petit lac et la montagne (photo 2). C’est d’ailleurs ici que nous sommes également revenus dormir entre nos deux jours à Mt Cook.

JOURS 15 ET 16 : AORAKI / MONT COOK NATIONAL PARK

Un peu plus de 50km séparent Pukaki de Mt Cook, et vous longerez le lac Pukaki pour arriver à destination, autant dire que la route est sublime. Répartissez sur vos deux jours plusieurs treks à faire sur la vallée de Mt Cook et sur la Tasman Valley. Parmi les randonnées que nous avons adoré faire sur cette dernière, il y a, la Tasman Glacier View Track (environ 40 minutes aller retour) et les Blues Lakes (environ 15 minutes aller retour). Puis en bifurquant sur la vallée de Mt Cook, je vous recommande évidemment, la plus connue, la Hooker Valley Track (environ 3h aller retour depuis le village), qui passe par 3 longs ponts suspendus, pour arriver au lac Hooker avec une vue incroyable sur l’Aoraki/Mt Cook. Ne passez pas à côté de la Sealy Tarns Trak, une des randonnées les plus sous côté de Mt Cook, puisque très peu mentionnée, et qui offre pourtant une arrivée magique sur un lac miroir. Bien qu’elle se mérite, car il faut monter pendant plus d’une heure 2200 marches (et évidement les redescendre). Pour un gouter bien mérité, vous trouverez au village The Old Mountaineers’, avec une vue imprenable sur la montagne.

JOURS 17 ET 18 : TEKAPO

Pas très loin de Pukaki et de l’Aoraki/Mt Cook, se trouve Tekapo, dans le coeur du bassin de Mackenzie, et qui joui également d’un super lac turquoise, bordé par des fleurs violettes et roses, ce mélange de couleurs est un régal pour les yeux. La région est extrêmement interessante puisqu’elle est labellisée Dark Sky Reserve, en effet, dépourvu de toute pollution, cette zone est le meilleur endroit pour voir la voie lactée de nuit. Je n’ai pas réussi à prendre de photos donnant un beau rendu, mais c’était exceptionnel à voir. The Church of the Good Sheperd (l’Eglise du bon berger) est également à voir à Tekapo, cette toute petite bâtisse au bord du lac construite en 1935 ramène beaucoup de touristes (chinois), et c’est vrai qu’elle est très belle avec sa grande baie vitrée à l’intérieur donnant une vue panoramique sur le lac. Revenez le soir quand il fait bien noir, elle est encore plus belle avec la voie lactée derrière elle ! Profitez aussi d’être à Tekapo pour faire des randonnées.

JOURS 19 ET 20 : PENINSULE DE BANKS ET CHRISTCHURCH

On touche presque à la fin du road trip, mais avant d’arriver à Christchurch, faites un bref passage sur la Péninsule de Banks, construite par deux énormes éruptions volcaniques. La plus grande ville est Akaora, où s’y était installée l’unique colonie française en Nouvelle Zélande. Bien que le français ne soit plus la langue la plus parlée, Akaroa a malgré tout bien gardé de son influence française, avec des noms restés français pour ses rues (« rue jolie ») et ses boutiques (« le pot pourri »). Il ne vous restera plus qu’à découvrir Christchurch, une ville à l’ambiance très particulière et assez pesante, suite aux deux séismes très rapprochés de 2010 et 2011, dont le deuxième a quasi tout détruit. Christchurch est toujours en construction 10 ans après et quelques immeubles et monuments, notamment la Cathédrale de Christchurch sur Cathedral Square sont même encore en ruine. Sur une place où il n’y a plus rien, ont été installés 185 chaises vides repeintes de blanc et toutes différentes représentant et rendant hommages aux 185 victimes. On retrouve quand même une ambiance plus légère dans le centre ville et dans la rue commerçante New Regent. (A noter que la fameuse galerie marchande Re:START n’existe plus).

CAMPING / BUDGET :

Je n’ai pas noté le noms des campings où nous nous sommes arrêtés, néanmoins nous n’avons jamais payé, nous avons toujours trouvé des free camp, qui sont facilement trouvables quand on s’éloigne des villes. Téléchargez les applications campermate et wikicamps nz ou demandez directement aux locaux, certains nous ont conseillés quelques fois des free camps très peu connus et non répertoriés. 

Pour la question du budget, j’ai en cours de route arrêté de noter chacune de nos dépenses, mais nous retenons que la NZ est un pays cher, essentiellement au niveau de l’essence (qui est le double de l’Australie), les activités coutent également relativement chères. Nous avons payer la location de notre van (Rocket chez Spaceships) pour un mois près de 972€ (avec assurance), c’était le meilleur au niveau rapport qualité prix que nous avions trouvé, les prix pouvant monter très vite. Quant à la traversée du ferry avec notre voiture, de l’île du nord à l’île du sud, nous avons payé 216€. 

Merci d’avoir lu mon article, j’espère sincèrement que celui ci t’auras plu et pourra t’aider si tu souhaites découvrir l’île du sud de la Nouvelle Zélande !

Un commentaire sur « Road Trip Nouvelle Zélande : 20 jours sur l’île du Sud »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s