Les pinceaux : L’essentiel

Quelques pinceaux pour bien débuter : 

pinceau : l'essentiel

× Le pinceau blush : Il doit être suffisamment large et biseauté. Il permet d’appliquer le blush, et peut également être utilisé   pour effectuer un contouring.

× Les pinceaux Fond De Teint : Il existe plusieurs formes -> Les plats aux extrémités (pinceau 2 sur la photo), ou les plats sur le dessus (pinceau 3). Personnellement, je trouve que l’application du FDT est plus simple à réaliser avec le pinceau 3. Il existe bien sur d’autres formes de pinceaux FDT, mais ces deux là sont les seuls que j’ai.

× Le Beauty Blender : Eponge qui permet d’appliquer de façon très naturel le FDT, sans laisser de trace comme peuvent le faire les pinceaux. Il s’utilise en tapotant le FDT sur le visage, jusqu’à ce que la matière soit correctement répartie.

× Le pinceau Kabuki : Gros pinceau arrondi avec un petit manche. Il permet d’appliquer les poudres (bronzante, poudre libre).

× Le pinceau fard à paupières : Pinceau plat. Il permet donc sans surprise d’appliquer les fard à paupières.

× Le pinceau yeux estompeur : Pinceau à poils long. Il est indispensable après l’application d’un fard à paupière pour enlever les marques de démarcation entre les différentes teintes de fard. Il peut également être utilisé pour appliquer de la poudre afin de fixer l’anticernes. Il n’est pas conçu pour remplacer le pinceau plat.

Les pinceaux que je vous ai présenté, ne sont pour la plus part, pas de grande marque et me conviennent pour autant parfaitement : L’essentiel est qu’ils permettent une application efficace du produit et qu’ils ne perdent pas leurs poils.

Ce qu’il faut savoir :

Les pinceaux qui sont vendus avec certains produits de maquillage, comme c’est le cas pour les fard à paupières, sont souvent trop petits et ne permettent pas une application correcte, jetez les → Vous gagnerez à utiliser le matériel adéquat.

Pour une question d’hygiène, le nettoyage des pinceaux doit être régulier (1 fois par semaine). Pour cela, lavez les tête en bas pour éviter que l’eau ne rentre et décolle les poils de vos pinceaux. Pour éviter également cet inconvénient, lavez les à température ambiante, l’eau chaude est donc à bannir. Appliquer un peu de savon doux liquide dans le creux de votre main et frottez délicatement tout en restant efficace. Une fois que vos pinceaux ne sont plus imprégnés ni de maquillage ni de savon, séchez les à l’aide d’une serviette propre, remettez les poils en place et laissez les sécher à plat en laissant la pointe dépasser du rebord de votre évier ou d’un meuble, jusqu’à ce qu’ils soient totalement secs et prêts à l’emploi. Ne les remettez pas debout dans votre pot à pinceaux tant qu’ils n’ont pas fini de sécher, ceci évitera que l’eau ne rentre et ne les laissez pas sécher sur une serviette, au risque qu’ils moisissent. Si vous n’avez pas le temps de laver aussi régulièrement vos pinceaux, il existe dans différentes marques des « pschit » nettoyants, mais vos pinceaux devront quand même faire le grand bain tous les mois ;).

Follow my blog with Bloglovin

6 réflexions sur “Les pinceaux : L’essentiel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s